Les meilleurs livres pour comprendre la finance verte

Tous les articles

Avec la crise des subprimes en 2008, le grand public a pris connaissance de l’opacité et des mystères qui entourent le monde de la finance et des grands financiers de Wall Street, de la City de Londres ou de la BCE à Francfort.

D’ex-banquiers repentis en passant par des journalistes ou des politiques, de nombreux auteurs français ou étrangers ont décidé de dénoncer les travers de ce monde en y exposant les agissements souvent secrets des traders stars des plus grandes banques, des gestionnaires d’actifs, des assureurs ou bien même de certains politiques (d'ailleurs pas toujours élus).

Après l'organisation de la COP21 de Paris et l'accélération de la prise de conscience écologique, les ouvrages spécialisés en finance verte ou finance environnementale se sont multipliés.

Des petits gestes du quotidien à la création monétaire pour faciliter la transition écologique, en passant par les grandes orientations politiques, voici un petit tour d'horizon des meilleurs livres du moment pour comprendre comment financer la transition écologique.

Illusion Financière de Gaël Giraud

Dans cet ouvrage paru en 2012 (mais toujours terriblement d'actualité) et récompensé par de nombreux prix dont le Prix Lycéen "Lire l'économie", l'ex-banquier et directeur exécutif de l'Agence Française pour le Développement nous parle de la crise des subprimes et de comment la finance pourrait et devrait être utilisée pour servir la transition écologique. Le désormais président de l'Institut Rousseau et prêtre Jésuite commence son récit par une des explications les plus complètes, les plus claires et précises qu'il nous ait été donné de lire sur la crise des subprimes de 2008, causée selon lui en partie par l'obsession de la création d'une société de propriétaires immobiliers et la multiplication de pyramides de Ponzi. Plus globalement, il remet en question l'efficience des marchés financiers et la doctrine selon laquelle ils ont toujours raison, notamment à cause du principe des "taches solaires" et le manque d’égalité face à l’information financière.

Une fois ces bases posées, Gaël Giraud explique comment et pourquoi la création monétaire à l'échelle européenne (et donc de la BCE) est la clé pour réussir une transition écologique plus démocratique et respectueuse de chacun. L’auteur n’oublie cependant pas de critiquer la BCE, organe le plus important des institutions de l’Union Européenne et pourtant pas élu démocratiquement.

Un livre extrêmement bien écrit et facile à comprendre malgré la complexité des sujets évoqués et qui va au-delà du simple sujet du financement de la transition écologique mais remet en cause l’utilisation non démocratique de la monnaie.

Redonner du pouvoir à son argent de Julien Vidal

Dans ce livre, probablement le plus accessible de cette liste, le jeune activiste français nous livre quelques idées pour mettre facilement son argent au service de l'environnement. De l'utilisation de monnaies locales en passant par les plateformes de crowdfunding ou le changement pour des banques et des néobanques plus éthiques et écologiques (comme l'est Green-Got), l'auteur nous livre quelques astuces pour mettre facilement son argent au service de la planète et d'une économie plus verte. Il n'est pas nécessaire d'être le plus riche des banquiers pour agir, chacun peut agir à son niveau personnel dans sa vie quotidienne. Un ouvrage parfait pour sensibiliser les plus néophytes et qui donne envie d'en apprendre plus sur la finance solidaire et environnementale.

Pour une monnaie écologique d'Alain Grandjean et Nicolas Dufrêne

L'urgence climatique se heurte à un redoutable problème de financement.

Dans ce livre préfacé par l'ancien ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot, les auteurs nous expliquent qu'un changement drastique de l'économie mondiale est nécessaire pour sauver la planète. En citant de nombreuses sources et exemples historiques (du magicien d’Oz en passant par les accords de Bretton Woods), les auteurs nous expliquent comment nous nous sommes affranchis en seulement quelques années des principaux étalons physiques qu'ont été historiquement l'or et l'argent (qui a pendant très longtemps supplanté l’or en Chine) dans la création monétaire. Ils appellent maintenant à aller encore plus loin et à nous affranchir des normes comptables (qui ne reposent sur aucune loi physique et ne sont que des décisions arbitraires prises à des temps économiques bien différents, souvent dans le but de limiter une inflation aujourd’hui disparue).

Tout comme Gaël Giraud, les auteurs insistent sur l’importance de la création monétaire dans le financement de la transition et rappellent que nous n’arriverons à rien sans l’implication de la BCE et la mise en place au niveau mondial d’un Green New Deal sans plus tarder.

La finance verte commence à Paris de Philippe Zaouati

Dans cet ouvrage, l'ancien dirigeant de la banque d'investissement Natixis et aujourd'hui CEO de Mirova, société de gestion spécialisée dans l'investissement durable, nous explique pourquoi Paris, au lendemain du Brexit et de la COP21, doit prendre la première place mondiale dans la finance verte et l'investissement responsable. Plutôt que d'accabler les banques et la finance mondiale dans leur rôle sur la dégradation de notre environnement, l'auteur préfère au contraire évoquer le rôle primordial qu'elles devraient occuper dans le financement de l'économie de demain et l'importance pour la France de peser dès aujourd'hui dans la définition de normes et de mesures mondiales communes qui seront indispensables à son bon fonctionnement.

À noter qu'il est également l'auteur d'Applaudissez-moi, roman dans lequel Samuel, un financier de haut vol reconverti dans le financement des entreprises du développement durable depuis la crise financière de 2008, est convoqué par le pôle financier de la brigade de Paris en pleine épidémie de Covid pour y être interrogé sur son implication une affaire de détournement de fonds.

Finance verte : Marketing ou révolution de Beat Bürgenmeir

Simple technique de Greenwashing permettant de passer outre les régulations gouvernementales ? Découvertes de nouvelles opportunités financières par les traders ? Ou réelle prise de conscience sur la situation planétaire ?

Dans cet essai, l’auteur suisse et directeur du centre d’Écologie Humaine et des Sciences de l’environnement analyse les différents instruments et outils dont nous disposons pour changer les comportements financiers, indispensables leviers pour sauvegarder les générations futures.

Dans cet ouvrage, l’auteur estime que seuls le changement de paradigme et l’abandon de la recherche systématique de profit à court terme pour s’orienter vers des projets plus soutenables et plus performants sur le long terme et meilleurs pour nos sociétés nous permettront une transition écologique rapide et efficace. L’auteur appelle aussi les gouvernements à légiférer sur un juste prix du carbone afin de renchérir le coût des actifs les plus carbonés et baisser leur rendement.

Maintenant que la finance verte n’a plus aucun secret pour vous, pourquoi ne pas passer à l’action et rejoindre Green-Got ?