Et si c’était Kim Kardashian qui pouvait sauver le monde ?

Tous les articles

Oui, on est sérieux.

On vous explique tout là :

Voitures qui pourraient aussi faire tanks, gros jets, millions de vêtements, nouveaux produits tous les jours - Kim Kardashian n’est pas ce qu’on peut appeler un symbole de sobriété et une voix qui porte les valeurs nécessaires pour lutter contre le réchauffement climatique.

Difficile de mesurer son empreinte carbone exacte : même Causette avait essayé en 2016, et juste pour son transport et sa maison on était à 598t de CO2 par an à l’époque. Soit, à titre de comparaison, l’empreinte carbone de 200 personnes pour atteindre les objectifs de la COP21.

Et pourtant, oui, on vous dit qu'elle pourrait peut-être réussir là où les scientifiques, les politiques, et même peut-être les jeunes suédoises à nattes ont échoué : changer le monde. Mais vraiment le monde entier. Et assez rapidement svp, ça chauffe.

200 millions de personnes à ne pas snober pour changer le monde.

La première fois qu’on a eu un débat à ce propos avec des amis, on doit l’avouer, on est montés sur nos grands chevaux.

”Quel rapport avec la choucroute ?” “C’est l’anti-exemple de ce qu’il faut faire” “Elle est au contraire à l’origine de ce comportement d’hyperconsommation !” “Pose ce fusil Michel on peut s’expliquer !”

On n’avait pas tort.

Mais penser qu’on pourra changer le monde rapidement (on insiste sur “rapidement”) sans elle, et ses 200 millions de followers - soit 3 fois le peuple de France et de Navarre - c’est partir avec un gros handicap.

Car aujourd’hui les influenceurs et influenceuses ont un poids considérable sur les choix de consommation et les comportements. On ne peut pas le nier.

Kim Kardashian a imposé à la Terre entière un nouveau canon de beauté du corps, Nabila a inventé une expression française et Kylie Jenner a influencé une élection américaine (sisi-ici-).

C’est un fait. Qu’on aime ou qu’on déteste, qu’on dise qu’on est loin de tout cela ou pas, ce qu’on voit et ce qu’on consomme ont été influencés par ces personnes.

Il est donc urgent de leur faire comprendre la responsabilité qui leur incombe dans la lutte de la préservation de notre environnement et les intégrer au processus de changement afin qu’elles et ils distillent la bonne parole auprès de leurs millions de fans.

Un discours écolo aurait-il le même écho qu’un code de réduction ?

Bon, c’est la vraie question. Ne pas prôner la sobriété, est-ce un problème d’ignorance, de désintérêt ou un instinct de survie pour leur “influence” ?

Si Kim quittait sa grande maison de LA, renonçait à toutes ses voitures et à sa consommation, pour déménager dans une petite maison en chanvre auto-alimentée et cultiver son potager, on a des raisons de douter qu’elle reste au sommet de l’influence.

La consommation de ces riches influenceurs a une fonction ostentatoire et statuaire : elle entretient la rivalité entre eux et les pousse à consommer toujours plus. C’est en tout cas ce que dit l’économiste américain Thorstein Veblen (dans sa Théorie de la classe de loisir).

À voir si Kim peut encore nous surprendre, et après le luxe démesuré, peut-être pourra-t-elle rendre la sobriété et l’économie d’énergie cool. Ses 200 millions de followers pourraient aussi nous surprendre et apprécier ce changement radical de leur star. La disruption est toujours une alliée pour faire le buzz.

Pour conclure, cet article est un petit caprice, oui. Mais il est moins superficiel qu’il n’y paraît. Kim Kardashian n’est pas notre égérie number one (on préfère toujours Camille Etienne ou Greta) mais si elle devient vegan (ce qu’elle a commencé à faire, certainement à la suite de la lecture de cet article) et rend le voyage en jet pas cool, alors on l’encouragera et on ne la dénigrera certainement pas, car faire un petit pas à 200 millions de personnes ça prend tout de suite une autre envergure.

Si vous partagez notre vision et nos valeurs, pré-inscrivez vous gratuitement et sans engagement pour nous soutenir.

Nous avons lancé notre programme de parrainage pour préserver les ecosystèmes et avoir un impact dès maintenant : 1 arbre planté pour vous, 1 arbre planté pour votre filleul à chaque préinscription via votre lien unique.

Me pré-inscrire