Notre Impact

“Ensemble, on va plus loin.”

Notre argent est magique.

Dans quel monde voulons-nous vivre demain ? Des choix que nous faisons aujourd’hui dépend notre futur.

Ces choix nous les faisons déjà au quotidien en tant que consommateurs et consommatrices, lorsque nous refusons la consommation de masse et préférons les alternatives durables.

Mais nous ne les faisons pas encore avec notre épargne. Pourtant notre argent est magique. Il a un plus grand pouvoir encore que notre consommation pour façonner le monde. Notre épargne construit notre monde, choisissons donc avec attention là où nous la dirigeons.

Notre argent est un problème qui devrait être une solution.

Malgré toutes leurs annonces, les banques françaises continuent encore de soutenir massivement les énergies fossiles qui dérégulent le climat et réchauffent la planète.

15 000€ dans une grande banque française suffit à doubler son empreinte carbone personnelle tous les ans.

C’est très difficile d'admettre que cet argent que nous avons pu mettre de côté en cas de coup dur, pour préparer les études de nos enfants, notre retraite ou pour nous offrir ce beau vélo est en fait un problème pour la planète. C'est pourtant bien vrai. Mais la bonne nouvelle c'est que ce n'est pas une fatalité. Notre argent peut avoir un impact positif sur la planète. Et un immense impact.

Flying money

15 000€

dans une des 4 grandes banques françaises

Cloud

12t de CO2

par an dans l’atmosphère

= 30 m² de banquise arctique fondue

= 30 m² de banquise arctique fondue

1ère étape : priver les fossiles de financements.

La première chose à faire c’est de ne plus laisser ses comptes bancaires (livrets, assurances-vie, compte-titres…) financer des actifs carbonés comme le pétrole ou le charbon.

Cette première étape est indispensable et très efficace. Car pour continuer à extraire du pétrole, les compagnies pétrolières ont besoin de creuser des puits de plus en plus profonds et ça leur coûte de plus en plus cher. Sans financement, elles ne pourront plus continuer à explorer, creuser, brûler, transformer et distribuer ces énergies fossiles. Et ça, c’est déjà une (très) bonne nouvelle.

Maintenant qu’on a privé ce secteur de financement, que fait-on de notre argent ? On le bloque dans un coffre ? On le laisse dormir sous un matelas ? Non. Arrêter de financer les fossiles n’est que la première étape.

La seconde c’est de l’utiliser pour financer la transition écologique et l’économie de demain afin de pouvoir substituer aux énergies fossiles des alternatives plus durables et construire les infrastructures qui nous permettront d’être plus sobres en énergie (comme la rénovation thermique, le développement du train...).

Flying money

2ème étape : financer la transition écologique et énergétique.

Agriculture durable, rénovation thermique, transports bas carbone, protection des forêts, recyclage, traitement de l’eau, énergies renouvelables... Les projets environnementaux ne manquent pas et ils sont portés par des entreprises, des associations ou des collectivités de plus en plus nombreuses.

Tous ces projets ont besoin d’être financés, et c’est là que vous intervenez, que nous intervenons. Grâce à notre épargne, nous pouvons permettre à ces initiatives de se développer et enfin aligner nos économies à nos valeurs en finançant la transition écologique et énergétique.

Flying money

Pour faire ça : Green-Got.

Un compte courant déjà.

Participez à la préservation de l’environnement à chaque dépense, calculez l’impact de votre consommation et contribuez directement au financement des énergies renouvelables et à la collecte des déchets, là où c'est le plus nécessaire dans le monde.

Un compte épargne ensuite.

Alors que les fonds placés sur un compte courant doivent rester disponibles à tout moment, l’épargne peut être placée sur du long terme. Ça tombe bien, c’est exactement ce dont a besoin la planète. Et pour ça on vous prépare un compte pour financer les grands piliers de la transition.

💚