À proposNos comptesNotre impactMe connecterMe pré-inscrireMe pré-inscrireMe connecter

Les arbres et les forêts sont nos meilleurs puits de carbone

Tous les articles

Ce qui cause le réchauffement climatique

Pour faire simple, le réchauffement climatique est causé par l'augmentation de la concentration des gaz à effet de serre dans l'atmosphère de la terre. Le plus connu d'entre eux étant bien évidemment le CO2, mais il en existe d'autres encore plus dévastateurs, comme le méthane ou le protoxyde d'azote.

En prélevant et en brûlant des produits fossiles enfouis dans le sol depuis des millions d'années, les activités humaines rejettent ces gaz à l'air libre. Ces derniers retiennent la chaleur du soleil, et l'empêchent de se dissiper.

C'est ce qui provoque la hausse des températures mondiales que les scientifiques constatent depuis des années.

Il faut retirer du CO2 de l'atmosphère

Une récente étude a montré qu'en 2020 la concentration en CO2 dans l'atmosphère est de 412 ppm (soit 412 mg de CO2 par kg d’atmosphère). La dernière fois que ce niveau était aussi élevé c'était il y a 3 millions d'années et les températures étaient de 3°C à 4°C degrés supplémentaires par rapport à aujourd'hui.

Pour éviter le pire pour la planète et le climat, les experts du GIEC recommandent de ne pas dépasser de +1,5°C à +2°C les moyennes des températures par rapport à la période préindustrielle. Si l'on se fie uniquement à la concentration en CO2 dans l'atmosphère, cela semble déjà trop tard. C'est d'ailleurs l'avis de nombreux experts, il serait selon eux déjà trop tard pour empêcher ce niveau de réchauffement climatique, notamment car le CO2, une fois libéré dans l’atmosphère, ne se dégrade totalement qu’après 100 ans. Même si nous arrêtions totalement et mondialement d’émettre du CO2 demain, il faudrait plusieurs années avant que les températures ne baissent à nouveau. Ainsi, devenir neutre en carbone ne serait pas suffisant pour éviter le réchauffement climatique, il faudrait en plus pouvoir retirer du CO2 de l'atmosphère.

Les arbres absorbent du CO2 pour leur croissance

La bonne nouvelle, c’est qu’un mécanisme d’absorption du CO2 existe déjà ! Grâce à la photosynthèse, les plantes, et plus particulièrement les arbres, absorbent du CO2 et le transforment en carbone pour grandir. Les arbres sont en effet constitués à 50% de carbone. Il a seulement besoin de soleil, d'eau et d'un sol de qualité pour capter le CO2, conserver les molécules de carbone, les utiliser pour croître et relâcher le dioxygène dans l'atmosphère (ce qui en plus nous permet de respirer).

La quantité de CO2 ainsi stockée dépend de plusieurs facteurs, notamment l’âge, la variété ou la région dans laquelle poussent les forêts.

En France, les chiffres de L’ONF (organisation chargée de la gestion des forêts françaises) démontrent que 500 arbres en pleine croissance absorbent 12 tonnes de CO2 par an, soit l’empreinte moyenne d’un Français, hors compte bancaire.

Il y aurait dans le monde 5 800 milliards d'arbres et certaines études avancent qu'en planter 1 200 milliards supplémentaires permettrait d'endiguer le réchauffement climatique.

Mais les forêts ne sont pas une solution miracle

Cependant il ne faut pas attendre que les arbres fassent le travail à notre place. Ces études sont très contestées, les quantités de CO2 absorbées par les arbres dépendent d'énormément de facteurs qu'il est difficile de connaître et de maîtriser. Certains pays ont entamé de grandes politiques de plantation et de reforestation. Malheureusement, ces campagnes se concentrent bien trop souvent sur des espèces uniques, mal adaptées au changement climatique qui épuisent les sols et ne profitent pas du tout à la biodiversité.

Et en France ? Toujours selon l’ONF, la France est le 3ᵉ pays d’Europe le plus boisé avec 31% de son territoire recouvert de forêts, ce qui fait quand même une zone totale de 25 millions d’hectares. Il y aurait en moyenne 500 arbres par hectare dans les forêts françaises, soit 190 arbres par habitant.

Ainsi, pour compenser l’empreinte carbone de tous les Français, il faudrait en théorie multiplier la surface forestière française par 2,6 afin d'atteindre 500 arbres par habitant. La surface de forêt couvrirait alors 80% du territoire français, c’est-à-dire autant qu'il y a 2 000 ans quand le territoire français regroupait moins de 7 millions de personnes. Alors que nous sommes aujourd'hui 10 fois plus nombreux, il semble peu probable que la France puisse un jour compenser l’intégralité de ses émissions de CO2 grâce à ses forêts. Elles doivent en revanche rester un atout indispensable dans une stratégie plus globale de décarbonation de nos économies.

Attention au Greenwashing

L'autre problème avec les arbres c'est qu'ils sont souvent récupérés par des hommes politiques ou des entreprises. Plutôt que de repenser leurs méthodes de production ou l'impact de leurs produits sur la planète, beaucoup financent de grandes campagnes de reforestation et diffusent largement l'information auprès du grand public.

Chez Green-Got, nous pensons que les arbres sont un atout indispensable c'est pour cela que nous avons lancé notre programme de parrainage pour préserver les écosystèmes et avoir un impact dès maintenant : 1 arbre planté pour vous, 1 arbre planté pour votre filleul à chaque pré-inscription via votre lien unique.

Tous nos arbres sont plantés en suivant des techniques d'agroforesterie qui vont au-delà du simple captage de CO2 puisqu'ils permettent d'enrichir les sols et donc de profiter à toute la biodiversité autour d'eux.

Si vous partagez notre vision et nos valeurs, pré-inscrivez vous gratuitement et sans engagement pour nous soutenir.

Nous avons lancé notre programme de parrainage pour préserver les ecosystèmes et avoir un impact dès maintenant : 1 arbre planté pour vous, 1 arbre planté pour votre filleul à chaque préinscription via votre lien unique.

Me pré-inscrire