À proposNotre impactMe connecterMe pré-inscrireMe pré-inscrireMe connecter

Qu’est-ce qu’une néobanque ?

Tous les articles

Sur Internet, dans le métro, N26 vs Revolut … Depuis quelques années, on entend parler tous les jours des néobanques et elles ont su séduire des millions d’utilisateurs dans toute l’Europe !

En français, néobanque signifie simplement nouvelle banque ! Mais ce n’est pas aussi simple que ça, toutes les banques nouvelles ne sont pas pour autant « néo ».

Une néobanque c’est donc autre chose. On parle aussi souvent de banque mobile pour les néobanques.

On dit souvent d’elles qu’elles sont gratuites, transparentes, faciles et agréables à utiliser, bref beaucoup plus sexy et sympathique que la banque traditionnelle de vos grands-parents comme le Crédit Agricole ou la BNP Paribas.

En réalité, c’est plus compliqué et surtout il existe autant de définition que de néobanques !

Petit comparatif des dernières arrivées du secteur de la fintech.

Quelle est la définition d’une néobanque ?

En général quand on parle de banque on s’attend à avoir des termes et un vocabulaire très réglés. Et c’est vrai puisque l’ACPR (l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution, qui régule les activités bancaires en France) veille au grain et contrôle ce qu’il se passe et même sur internet tout le monde ne peut pas utiliser le mot « banque ». D’ailleurs c’est normal on ne rigole pas avec l’argent et la sécurité !

En général, pour dire qu’un agent financier est une banque, il doit posséder une licence d’établissement de crédit (licence bancaire) que l’ACPR lui accorde et qui lui permet d’effectuer des prêts à des entreprises (avec des comptes pros) ou à des particuliers.

Quand elles sont arrivées en France, N26 l’Allemande ou Revolut la Britannique ont adopté le terme néobanque (neobank en anglais) car le terme n’était pas régulé. Depuis, tous les acteurs financiers qui proposent des services de paiement par carte bancaire adaptés au mobile ont adopté ce nom.

Mon argent dans une néobanque est-il en sécurité ?

Oui, il est en totale sécurité, comme dans une banque traditionnelle, pas d’inquiétude !

Comme évoqué, contrairement aux banques (comme la Caisse d’Épargne ou le Crédit Mutuel), les néobanques ne sont pas des établissements de crédit. Elles sont en revanche reconnues par l’ACPR (ou ses homologues Européens) en tant que prestataires de paiement ou prestataires de monnaie électronique. Ce qui signifie que pour conserver vos dépôts et vos comptes courants, les exigences de sécurité sont exactement les mêmes que pour les autres banques, il n’y a donc aucun risque.

Et c’est la même chose pour vos données, les niveaux de contrôle et de sécurité sont exactement les mêmes !

Une néobanque peut-elle faire faillite ?

Comme toutes les entreprises, et donc les banques, une néobanque peut faire faillite. Il ne faut cependant pas avoir peur pour votre argent et vos économies car les néobanques sont couvertes par le Fonds de Garantie des Dépôts et de Résolution (dites FGDR) qui protège vos dépôts jusqu’à 100 000€, même en cas de faillite de la banque ou de la néobanque. C’est un mécanisme européen valable dans toute la zone euro.

Pas d’inquiétude non plus, vos fonds sont totalement séparés de ceux de la néobanque, elle ne pourra jamais s’en servir, même en cas de crise financière.

Ok, je suis rassuré… mais concrètement quels sont les avantages des néobanques ?

Un compte bancaire simple et facile d’accès

À l’origine, un compte bancaire sert à payer et être payé grâce à un compte courant.

C’est ce que font (très bien !) les néobanques, elles se concentrent sur l’essentiel, elles sont pratiques et simples à utiliser :

Un IBAN (un compte numéroté), une carte bancaire pour faire des paiements et des retraits, une application pour les gérer… et c’est tout.

Se concentrer sur l’essentiel, sans encombrer l’utilisateur de documents ou de fonctionnalités inutiles et ennuyeuses, c’est ce qui fait le succès des néobanques et c'est comme ça qu'elles révolutionnent le secteur.

Oubliez l’application de votre vieille banque avec laquelle nous n’arrivez pas à faire de virement, ici tout est pensé en mettant l’expérience utilisateur au centre de tout. En général, ces acteurs n'offrent pas de chéquier ni le dépôt de chèque mais certaines acceptent les interdits bancaires comme le compte nickel par exemple.

L’ouverture d’un compte est, dans la grande majorité des cas, sans condition de ressource, tout le monde peut le faire en moins de 10 minutes, depuis son téléphone, sans sortir de chez soi et sans avoir à envoyer de courrier. Une pièce d’identité, un RIB, un justificatif de domicile, un smartphone - une connexion internet - et c’est parti.

Le compte est ouvert et la carte est reçue en moins d’une semaine. Garanti sans paperasse. Simple & efficace et c’est ce qui plaît à tant de monde.

Un compte bancaire 100 % mobile

On dit des néobanques que ce sont des banques mobiles ou des banques digitales car elles n’ont pas d’agence physique. Elles n’en ont pas besoin puisque toutes les fonctionnalités bancaires sont directement accessibles via une application créée pour être la plus simple, intuitive et sécurisée possible pour l’utilisateur.

Avec son compte, l’utilisateur peut :

  • Payer : avec sa carte, son smartphone ou par virement (instantané si besoin) ;
  • Être payé : recevoir des virements ;
  • Retirer de l’argent : faire des retraits à tous les guichets ;
  • Suivre son budget : avec des notifications pour chaque mouvement et la catégorisation automatique des dépenses en temps réel ;
  • Se protéger : en bloquant sa carte, modifiant ses plafonds ou en changeant son code ;
  • Epargner : de plus en plus de néobanque offre des produits d'épargne en plus d'un compte de dépôt ;
  • Un accès au service client directement depuis l'application

Et tout ça depuis l’application mobile.

Afin d’être la plus accessible et pratique possible, pour tout problème ou question, les néobanques disposent généralement de services d’aide : blog, centre d’aide, support client, via les réseaux sociaux, par formulaire ou encore par téléphone.

Les néobanques ne sont pas chères

Saviez-vous que le prix moyen d’un compte bancaire était de 215 € par an en France ?

Ça paraît énorme mais c’est pourtant bien le cas.

Si vous payez autant, il est probablement temps de changer !

La bonne nouvelle c’est qu’avec les néobanques il est possible de diviser par deux voire par trois ce prix. Certains comptes sont même gratuits pendant un mois ou deux et offres des retraits à un prix défiant toute concurrence !

En se concentrant sur l’essentiel : le confort d’utilisation et la sécurité, ces nouveaux acteurs offrent des prix et une qualité de service qui sont le secret de leur réussite fulgurante.

Plus de grille tarifaire interminable, incompréhensible et pleine d’exceptions, les prix sont affichés et transparents. Plus besoin d’être un expert pour comprendre comment fonctionne la banque, et ça change beaucoup de choses pour les utilisateurs.

Néobanque vs banque en ligne, quelles différences ?

Les banques en ligne (ou banque digitale) comme Fortuneo ou Boursorama sont apparues il y a une quinzaine d’années avec le développement d’internet. Elles ont bousculé le secteur bancaire. Elles ont parfaitement su se développer avec internet mais beaucoup d’entre elles sont encore très en retard sur tous les aspects mobiles et leurs applications sont plus lentes et moins ergonomiques.

Contrairement aux néobanques, vous ne pourrez pas ouvrir de compte dans une banque en ligne en moins de 10 minutes et il faudra probablement envoyer plusieurs courriers.

Beaucoup de banques en ligne demandent aussi des revenus élevés, ce qui n’est pas le cas des néobanques.

Y a-t-il des néobanques françaises ?

Oui, de plus en plus. Le secteur fintech français a pendant longtemps été en retard à côté de l’Allemagne ou du Royaume-Uni, mais les néobanques françaises rattrapent leur retard et sont maintenant parmi les plus dynamiques de leur secteur ! Et surtout les néobanques françaises se spécialisent de plus en plus, néobanque éthique, néobanque pour les ados, pour les entreprises ou les freelances. Avec toutes ces concurrentes, il y en a pour tous les goûts et tous les profils. Il y a donc autant de "meilleure néobanque" que d'utilisation !

L’important est simplement de vérifier que l’IBAN (le numéro de compte) est bien français, sinon certaines opérations ne passeront pas !

Y a-t-il des néobanques écologiques ?

Et oui c’est justement tout l’intérêt de Green-Got ! Mêler les valeurs écologiques et éthiques d’un acteur financier responsable à la praticité et la simplicité des néobanques.

En quelques clics avec Green-Got vous pourrez être sûr que plus votre argent ne financera plus jamais d’énergies fossiles et vous pourrez choisir les produits d'épargne les plus écologiques et éthiques à financer pour enfin pouvoir protéger la planète avec argent en toute simplicité ! Une offre bancaire complète et tout ça pour seulement 6 euros par mois.

Car peu le savent mais notre argent est trop souvent une de nos premières sources d’émissions de CO2.

Alors ? Séduit par les néobanques ? Pourquoi ne pas essayer Green-Got ? C’est probablement la meilleure action que vous pourrez faire aujourd’hui, en plus c’est sans engagement et probablement moins cher que votre banque actuelle !

Si vous partagez notre vision et nos valeurs, pré-inscrivez vous gratuitement et sans engagement pour nous soutenir.

Nous avons lancé notre programme de parrainage pour préserver les ecosystèmes et avoir un impact dès maintenant : 1 arbre planté pour vous, 1 arbre planté pour votre filleul à chaque préinscription via votre lien unique.

Me pré-inscrire